Témoignage de la maman de Tytouan

Classé dans : Visio-nerf | 0

Tytouan P.

Problème d’élocution

« Après 4 ans et ½ de training en gymnastique oculaire, de façon régulière et avec une bonne volonté pour permettre à mon fils d’avancer. Je peux dire, qu’en sortant du cabinet après la dernière séance, j’ai ressenti un profond soulagement et mon fils de la joie.
Lorsqu’il a commencé, je ne me suis pas rendue compte du travail à faire et du handicap de mon fils. Je connaissais déjà  la méthode, car je l’avais commencée pour moi avec Marguerite Quertant. Sous les conseils d’amis thérapeutes, le problème d’élocution de Tytouan pouvait être solutionné par la gymnastique oculaire. Connaissant l’efficacité de cette approche thérapeutique, je ne me suis pas posée de question.
Nous avons avancé pas à pas. Et je remercie Hélène pour son aide et sa compréhension. Contrairement à d’autres mamans dont leur enfant connaissent des difficultés semblables que Tytouan et voient des neurologues, pédo – psychiatres, psychomotriciennes, orthophonistes…. Je savais que tous les dysfonctionnements qu’il connaissait allaient être réglés.
Les problèmes d’élocution n’étaient pas ses seules difficultés. Dès le CE1, en coopération avec sa maîtresse, nous avions fait le constat de sa:

• Lenteur de compréhension, mémorisation, et d’exécution dans son travail scolaire (orthographe, mathématique)

• Problème relationnel avec les autres enfants

• Difficultés à gérer ses frustrations

• Souci d’écriture

• Manque d’estime de soi

• Difficulté à rester calme, besoin de bouger

• Rêverie en classe

Ses maîtresses pensaient que Tytouan aurait besoin d’une AVS et  d’un psychologue. Avec les mois, elles constataient des progrès et qu’il évoluait à son rythme. Sans avoir besoin d’accompagnement en classe. La gymnastique oculaire régularisait l’ensemble des problématiques.
Ma coopération entre les maîtresses et Hélène ont permis à Tytouan d’avoir maintenant, en CM2, les félicitions de la maîtresse.

Ses maîtresses sont stupéfaites de son avancée tant dans son relationnel que  dans ses  résultats scolaires.

Tytouan a maintenant 10 ans, il est épanoui et je sais qu’il pourra grandir en se sentant optimum dans ses capacités. »