Stupeur, un matin devant la glace, j’ai un strabisme! Témoignage de Laurence

Tout commence en juin 2018.

La veille je ressens un trouble de la vision, la sensation de voir double. Je me dis que c’est la fatigue du travail des 6 mois précédents. Si cela ne va pas mieux demain j’irai consulter.

Le lendemain matin, au réveil, j’ai une forte gêne à l’oeil droit, je me rends très vite compte que je ne vois pas normalement. Stupeur devant la glace, j’ai un strabisme! Je vois tout en double.

Direction les urgences de l’hôpital et le diagnostic tombe: diplopie binoculaire œil droit, faiblesse du muscle oculomoteur provoquant une paralysie du nerf 6 donc strabisme, l’œil est rentré vers l’intérieur.

Ce sera alors un long parcours d’examens pendant lesquels je reste en soins intensifs au service de neurologie.

Au bout de 6 jours, je vois toujours double, tout est inversé, je porte donc un cache sur l’œil droit. C’est très angoissant, je perds mon autonomie!

On me libère sans savoir la cause de cette diplopie. C’est compliqué chaque médecin me donne sa version, certains ne se prononcent pas, d’autres me donnent espoir et il y a ceux qui me font comprendre que « peut-être » c’est au cas par cas…

Certains jours, je me dis que je ne reverrai plus comme avant, qu’il me faudra des lunettes avec prismes ou bien que je garderai un cache sur l’œil.

Puis ma sœur qui suit le training de Neuro-pédagogie Visuelle chez Visio-nerf à Auray, me conseille de rencontrer Hélène pour faire un bilan, ce que je fais.

Je commence la rééducation en août 2018. Je fais trois séances par semaine en intensif et je ressens une amélioration un mois après.

Mi-septembre, mon œil commence à bouger et je récupère ma vue à 75%. A partir de ce moment là je retrouve mon autonomie, je peux reconduire, reprendre mon travail!

En février 2019 je vois correctement à 95%, je n’ai plus besoin de lunettes.

Maintenant en novembre 2020 après 7 mois d’absence, j’arrive tranquillement à la fin de la rééducation, mon œil à repris sa place à 99%.

Je suis très satisfaite du résultat, je réussis les exercices les uns après les autres sans embûche.

J’ai l’intention d’aller jusqu’au bout, car au delà du rétablissement de mon œil, je vais mieux aussi sur le plan psychologique, je suis moins nerveuse, moins réactive. Chaque séance me fait du bien et je compte tirer tous les bénéfices de cet incroyable rééquilibrage nerveux!

Laurence